Nous avons participé à la soirée d’Etudiants et Développement mardi 25 octobre 2016

Depuis plusieurs années, AP2i s’engage aux côtés du réseau nationale Etudiants&Développement en incitant notamment les anciens et nouveaux bénévoles à participer à leurs nombreux événements et formations.
Plus qu’un simple partenariat, AP2i apporte au sein de ce réseau un point de vue spécifiquement lié à l’ingénierie de projets artistiques interculturels et bénéficie de l’expérience d’Etudiants & Développement dans le domaine de la solidarité internationale.

Chaque rencontre est enrichissante, comme en témoigne Meghan, nouvelle bénévole chez AP2i qui a participé à l’événement de rentrée du réseau mardi 25 octobre à la Maison des Initiatives Etudiantes de la Ville de Paris.

14720597_10153852012121712_2297337409676850802_n

En tant que nouvelle bénévole d’AP2i, j’ai eu la chance de participer mardi dernier à la soirée de rentrée d’Etudiants et Développement, qui avait pour but de présenter évidemment l’association, mais surtout de faire connaître le réseau richissime d’associations d’Ile de France et par la même occasion ses membres. Car en effet, Etudiants et Développement (E&D) c’est une association nationale de solidarité internationale et d’éducation populaire, qui anime un grand réseau national d’associations porteuses de projets. In somma, E&D, c’est un réseau porté par les jeunes et pour les jeunes, avec comme vocation de nous faire évoluer dans un monde meilleur, car eux ils ont compris que si on ne se bougeait pas, eh bien personne le ferait à notre place.

Le programme de la soirée se constituait donc de 4 ateliers autour des 4 grands thèmes auxquels réfléchir lorsque l’on monte un projet : « moi » (parce qu’on aime bien être un peu égocentrique on va pas se mentir), « le contexte » (c’est important de savoir où l’on met les pieds), « nos actions » (eeeeeh action!), « les partenaires » (car tout seul on avance moins vite et moins bien). Autour de petits jeux, nous avons pu débattre autour de nos diverses conceptions de l’interculturalité ; partager nos peurs et nos doutes concernant nos projets ; discuter de nos expériences respectives et de nos envies. Le nombre de participants étant important, et le temps manquant, nous n’avons pas pu approfondir tous les sujets comme je l’aurais souhaité, toutefois cette soirée fut très enrichissante.

En tant qu’étudiante en M2 Gestion de projets interculturels, je trouvais extrêmement intéressant d’avoir enfin un vrai cadre réel pour penser l’interculturalité, en dehors des murs de l’université et des théories parfois rébarbatives que nos chers professeurs s’époumonent à nous inculquer. Pour une fois, j’ai pu me sentir vivante et actrice d’un mouvement. Je vous rassure je n’ai pourtant pas révolutionné le monde durant cette soirée, mais j’en suis sortie motivée comme jamais, la tête chargée d’espoir, et avec l’envie de moi aussi contribuer à quelque chose d’englobant, de fort et de puissant. Grâce à ce réseau, tu échanges avec des personnes qui te sont totalement inconnues sur des sujets qui te tiennent à cœur, car tout comme toi elles ressentent le besoin de faire quelque chose de bien, de petit, de beau, de grand, d’écologique, d’artistique, de solidaire, de marrant, pour nous, pour toi, ou pour eux : pour améliorer le quotidien de ces autres gens sur notre planète. En participant à cette soirée, j’ai enfin eu le sentiment que quelque chose était possible, que je pouvais appartenir à une communauté utile. Car l’entraide représente la base de ce réseau : c’est l’occasion de parler de ton projet et de demander, à ceux qui sont peut-être déjà passés par là, leur avis, leur expérience, leurs moyens, ou de te donner des idées pour faire naître ton projet s’il n’était pas défini.

Cette douce soirée d’automne était donc comme une jolie bouffée d’air frais, car l’on en ressort en se disant que finalement des alternatives existent, comme celui d’un autre monde, que celui tout noir que les médias s’échinent à nous dépeindre : celui auquel j’aspirais mais que je ne parvenais à distinguer, celui de la jeunesse, de l’art, de la culture, de la diversité, de la créativité, de la concrétisation.

Si vous aussi vous voulez rejoindre le mouvement, ou prendre une petite bouffée d’air frais juste comme ça de temps en temps, je vous invite à regarder le programme de la semaine de la Solidarité Internationale du 14 au 22 Nombre, ainsi que de vous rendre au WEED (Week-End d’Etudiant & Développement) le 3 et 4 décembre, pleins de belles surprises et rencontres vous attendent. Ou passez simplement voir à la Maison des Initiatives Etudiantes, les associations qui y siègent et qui seront ravies de vous recevoir.

Meghan Common

AP2i au jeudi de la MIE : c’est le PIEED

Jeudi 25 Février 2016, AP2i a présenté ses actions et les projets soutenus par le PIEED.

PIEEDCe moment d’échange a permis de faire découvrir les initiatives étudiantes dans le développement. 

AP2i et l’organisme Etudiants et développement ont pour objectif de promouvoir l’initiation aux principes de solidarité internationale.

pieed2Régulièrement, l’équipe AP2i intervient auprès des étudiants et sensibilise aux problématiques d’interculturalités.

 

 

https://www.facebook.com/events/1521659494801329/
http://www.etudiantsetdeveloppement.org/article/venez-prendre-votre-pieed-le-25-fevrier

 

La Tour des Dames, un partenaire pour les 400 vues

La Tour des Dames est l’un de nos partenaires principaux pour les 400 vues.

Ce centre d’animation propose de nombreuses activités de nombreuses activités sur son site, équipe de salles d’exposition et d’installations sportives.

Grâce à l’équipe de ce centre, les jeunes photographes bénéficieront d’un environnement plaisant pour certains moments de la rencontre de Juin 2015, notamment le Café Labo  » Etre jeune et réaliser un projet interculturel euro-méditerraneén le 27 juin.

 

Par la suite, la Tour des Dames exposera des photographies du 1er mars au 30 avril
2016 puis davantage lors de la Fête de l’Europe le 9 mai 2016.

14-18 rue de la Tour des Dames
75009 Paris
Métros : Trinité d’Orves (L12) // Auber/Opéra (L3-7-8-A)

Centre d’animation Tour des Dames

 

Le festival interculturel, une harmonie artistique entre les cultures

Du 14 au 16 avril, s’est déroulé le festival interculturel porté par le centre interculturel de Vincennes Saint-Denis (CIVD). Cet événement organisé sur le campus de Paris 8 valorise la diversité et met chaque année à l’honneur la créativité. C’est l’occasion de découvrir de multiples expositions de photographie, d’arts graphiques mais aussi des concerts, du théâtre, des films ou encore de la danse. L’objectif est de réunir des personnes de différents pays autour de la thématique de la mixité sociale.

Lors de cette édition, par exemple, un débat radio a permis aux festivaliers de méditer sur la question « Comment favoriser l’interculturalité dans une société qui cherche à gommer sa réalité multiculturelle ? ».

L’exposition intitulée « Cité interculturelle » incitait les créateurs à concevoir ensemble une ville cosmopolite au sein du hall de la faculté. Anastasia-Zoé Solioutou, une peintre grecque a imaginé un métro liant Londres, Paris et Athènes. Elle a également réalisé une performance en public. Elle se plaît à fusionner les couleurs pour mettre en scène des silhouettes aux nationalités variées.

A
Le tableau d’Anastasia peint devant l’université aux yeux des curieux.

L’installation « Objets imaginaires » de l’artiste tunisienne Elthem Younes fait référence à des traditions maghrébines. L’une d’entre elles consiste à suspendre des morceaux de plomb fondu pour éloigner les mauvaises ondes et énergies. Ce rituel serait originaire d’Asie centrale et appelé “Kut Kuyuv” par les bachkirs, un groupe ethnique turc résidant dans la Fédération russe.

BCette pratique s’est propagée dans plusieurs régions de la planète, notamment en Bosnie Herzégovine où elle est nommée « salivanje olova ». Le spectateur découvre que des phénomènes de transmission de traditions opèrent grâce aux échanges culturels.Nous pouvions contempler les œuvres de Christiana Kasapa qui laisse entrevoir de la poésie grecque dans ses toiles ou encore les portraits photographiques d’Isadora Re.

Un professeur d’allemand arabophone s’adonnait à la calligraphie face à ses spectateurs captivés.

CEn tant que linguiste, il a insisté sur le fait que l’arabe et l’hébreu sont des langues sémitiques avec des racines et influences similaires. Le spécialiste spécifiait que que Salaam signifie paix, d’où la salutation “As-salâm ‘aleïkoum”, voulant dire “Que la paix soit sur vous”.

D

Le dernier jour, le résultat du concours de Jeunes talents a récompensé trois artistes. Alexandra Beraldin, qui a ouvert les festivités en échasses et réalisé un théâtre d’ombres, a remporté le premier prix. « Il y a une hybridité des genres, c’est extraordinaire, ce festival est une réussite » s’est confiée la lauréate à propos de l’événement. Puis Yvan Loiseau, un photographe qui a sillonné l’Amérique du Sud durant un an, a obtenu la seconde position. Il favorise le contact avec l’autre, il est lui-même allé à la rencontre de la population en dormant chez des inconnus au cours de son voyage. La troisième place est revenue au groupe féminin Enjoy Dance qui avait fait preuve de charisme chorégraphique.

De toute évidence, l’art n’a nulles frontières, il s’agit d’un moyen d’expression partagé à travers les continents. Le dialogue entre les créateurs de différentes origines est enrichissant.

Lors de ce rendez-vous, hormis les pupilles, les papilles aussi ont été charmées grâce à des ateliers de cuisine du monde. Le dîner interculturel organisé par notre association a également permis de goûter des saveurs d’ailleurs. Les visiteurs ont pu déguster des spécialités bretonnes, des haricots rouges du Mexique et même des mets libanais. Ce type de festin AP2sien offre l’opportunité de savourer des plats concoctés par des complices des quatre coins du globe et de s’amuser avec un quiz interactif. Nous découvrions tous, entre autres, que le nom initial de New-York était Nouvelle-Angoulême.

EComme quoi, on en apprend tous les jours ! Ce festival est un moment convivial à ne manquer sous aucun prétexte l’année prochaine…

 

Le Festival Interculturel 2015 par le CIVD

Festival CIVDL’association du CIVD (Centre Interculturel de Vincennes à Saint-Denis) organise Le Festival Interculturel 2015 à Paris 8 Vincennes Saint-Denis du 14 au 16 avril prochain !

L’engagement associatif, la participation à des projets culturels, le partage sont autant de valeurs pour lesquelles AP2i milite, et on ne peut que soutenir cet événement, qui à pour but d’offrir un espace de rencontre pour favoriser le dialogue entre cultures, au sein d’une université où des dizaines de nationalités se côtoient.

Les participants, provenant des quatre coins du monde, des étudiants, des enseignants, mais aussi des artistes professionnels et amateurs extérieurs à l’établissement, des associations se réuniront pendant trois jours afin de vous proposer expositions, concours, concerts, cinéma, photographies, arts graphiques, cuisine du monde, débats radio, braderie, livres témoignages, théâtre, danse…

Voici la page facebook pour plus d’informations concernant le Festival Interculturel 2015, comme le programme, les intervenants, les lieux exacts, etc. !  https://www.facebook.com/events/392537650928349/

Nous aurons le plaisir d’y organiser le 3ème dîner interculturel de la saison !
En savoir plus : https://www.facebook.com/events/753656448065095/

MyMED : Le 7 juin, rencontres sur la mobilité en Méditerranée et lancement du site !

Journee_MyMED

L’équipe de MyMED vous propose une journée autour de son projet le 7 juin prochain. Au programme: temps d’échanges, projections et concert !

Samedi 7 juin, au centre culturel la Grange aux Belles*, MyMED organise une après-midi pour parler de la mobilité des jeunes en Méditerranée, lancer sa plateforme interactive et vous faire découvrir le voyage et le projet. L’entrée est libre et gratuite, pensez à vous inscrire pour nous permettre d’évaluer le nombre de participants.

Plus d’infos : http://www.mymed-project.com/2014-05-le-7-juin-rencontres-sur-la-mobilite-en-mediterranee-et-lancement-du-site/

 

MyMED lance ses ateliers

De part l’expérience acquise avec MyMED, pour inciter d’autres jeunes à montrer des projets et pour les faire se questionner sur la région méditerranéenne, MyMED organise des ateliers autour de l’interculturel dans les enjeux euroméditerranéens à destination des jeunes, étudiants, porteurs de projets de solidarité internationale, intéressés ou simples curieux !

Ils auront lieu chaque jeudi pendant trois semaines: les 20 mars, 27 mars et 3 avril, à 19h à la Maison des Initiatives étudiantes pendant environ 2 heures.
A travers des jeux, des débats et d’autres méthodes de réflexion, MyMED abordera des questions liées au travail en équipe interculturelle et aux enjeux des projets à dimension euroméditerranéenne.

Plus d’infos ici : http://www.mymed-project.com/2014-02-ateliers-mymed-en-mars-et-avril/

MyMED s’expose !

EXPOSITION CARNET DE VOYAGE

Visages méditerranéens, impressions citoyennes

Découvrez MyMED, un projet partenaire d’AP2i, une aventure humaine et culturelle autour de la jeunesse qui (se) bouge. Après deux mois d’aventure autour de la Méditerranée, trois jeunes françaises vous font partager leur voyage, leurs rencontres et leurs découvertes.

Convaincues du rôle essentiel des activités culturelles et citoyennes dans le développement local, et désireuses de mettre en lumière l’engagement des jeunes aujourd’hui, Tiphaine, Marie-Gabrielle et Marion, alors encore étudiantes, décident au début de l’année 2012 de préparer un voyage et de partir à l’aventure.

D’août à octobre 2013, elles ont rencontré des jeunes qui, comme elles, ont la volonté de changer leurs sociétés, de contribuer au développement de l’accès à la culture et au respect des valeurs que la culture véhicule telles que l’identité, la mémoire, le respect de la diversité et la création. Venez découvrir l’exposition qui retrace leur voyage, d’Athènes à Tunis, en passant par Istanbul, Beyrouth, Barcelone et Marseille.

Infos pratiques :

  • Du 30 janvier au 12 février 2014
  • à la MIE-Labo 13
  • 15, rue Antoine de Baïf -métro Bibliothèque François Mitterrand
  • Du 24 mars au 12 avril 2014
  • à l’INALCO
  • 65, rue des Grands Moulins – métro Bibliothèque François Mitterrand

D’autres dates à venir…

Tiphaine du projet MyMED, partenaire privilégié d’AP2i, en formation à Chypre

L’organisme européen SALTO et le programme Jeunesse en Action de l’Union européenne contribue à l’émergence de formations ou de séminaires sur des thématiques qui s’appliquent aux projets européens de jeunes. Tiphaine participe à une formation à Nicosie, Chypre sur la « e-participation » soit l’intégration d’internet et de la participation des jeunes « online » dans le cadre de projets européens. Ils sont une vingtaine de participants entre 19 et 50 ans a échanger sur les pratiques actuelles d’internet et les nouveaux outils aidant à la « e-participation ».

Tiphaine a intégré cette formation pour obtenir des conseils et astuces pour la réalisation et l’animation de la plateforme web MyMED Connection pour laquelle MyMED attend un financement européen pour un projet d’initiative de jeune avec Jeunesse en Action.

Chypre Tiphaine 1 Chypre Tiphaine 2 Chypre Tiphaine 3

MyMED, troisième partie

Le projet MyMED, c’est trois filles qui sont parties à la rencontre de la création culturelle comme acte citoyen autour de la Méditerranée.
Elles ont été en Grèce, en Turquie, au Liban et actuellement en Tunisie.
Elles seront à Barcelone du 3 au 14 octobre, puis à Marseille jusqu’au 20 octobre.
Elles rencontrent des artistes, photographes, responsables de structures culturelles, engagés dans leur pratique pour une société meilleure.

A leur retour, elles vont monter une plate-forme pour présenter leurs interviews et les bonnes pratiques à partager avec l’ensemble des acteurs de la vie culturelle autour de la Méditerranée. Des conférences et des expositions permettront de présenter le travail de leurs parcours méditerranéen.
Pour mener à bien ces missions, elles auraient besoin d’accompagnement.

Seriez-vous intéressé d’y participer ?

L’équipe :

  • Marie-Gabrielle Gaulard-Castello
  • Marion Maestripieri
  • Thiphaine Guérin